Fugue Bach Panther pour piano (partition)

Fugue à 4 voix sur le célèbre thème Pink Panther d’Henry Mancini, surnommée Bach Panther (1985).
 
Celle-ci doit d’abord son existence au rythme de son sujet (croche pointée/double) qui renvoyait immanquablement à celui de la deuxième Fugue de L'Art de la Fugue de JS Bach. De son aptitude à se combiner avec le thème de celle-ci, naît la superposition finale, qui laissera évidemment Bach conclure pour les trois dernières mesures, une quarte au-dessus de l'original.
 
Empruntant un thème au XXème siècle (appartenant ici au Jazz), et lui donnant l’allure d’une fugue baroque la plus pure possible,  elle adopte ainsi l’inverse du réflexe habituel qui consiste à jazzyfier le passé, et ambitionne par là même de bousculer nos repères temporels. Elle est aussi à l’origine d’une série plus récente d'autres « regards bachiens » posés sur de célèbres thèmes de Mozart,  Beethoven, Schubert, Mendelssohn, Schumann, Brahms, Franck… jusqu’à Debussy, qui ont pour titre  Irrévérences, éditées chez Billaudot.
 
Bach Panther a fait l’objet de nombreuses transcriptions (quatuor à cordes, quatuor de violoncelles, quatuor de saxophones, orgue…) et fut créée par l’auteur au piano à la télévision dans La Boîte à Musique de Jean-François Zygel, saison 2006. N’ayant pu figurer, pour des raisons éditoriales, dans le  Livre I (1994) des Préludes & Fugues dans les Trente Tonalités, elle caresse l’espoir d’intégrer le Livre II (2008), à paraître bientôt. Elle occupera alors le N° XXIV, en sol mineur. Elle fit l’objet en 2009 d’un clip tourné par Stéphan Aubé, avec l'auteur au piano, qui fut diffusé sur Mezzo.

Laissez un commentaire

Make sure you enter all the required information, indicated by an asterisk (*). HTML code is not allowed.

DMC Firewall is a Joomla Security extension!